Osez le féminisme ! 35 appelle à un rassemblement pacifique le lundi 16 avril place Saint Melaine à 20h,  en hommage à toutes les femmes victimes de violences masculines.

Alors que Bertrand Cantat poursuit à Rennes la tournée entamée le 1er Mars dernier à La Rochelle, les équipes d’Osez Le Féminisme ! restent mobilisées partout en France. Après une première victoire avec l’annulation de plusieurs dates de concert au printemps et à l’été, nous souhaitons continuer à interpeler le public sur la gravité des violences contre les femmes et l’impunité des agresseurs.

La présence du chanteur à Mythos, un festival financé par des fonds publics, n’est pas anodine. Dans un contexte où une femme meurt tous les 2,5 jours tuée par son conjoint, sa présence et la célébration qui s’ensuit, traduisent l’acceptation sociale des violences masculines. Un artiste porte un message, par sa personne et ses actes, en tant que personnage public. Loin d’appeler à la censure, nous invitons chacun.e à s’interroger sur ce qu’implique ce choix de célébrer et admirer un agresseur.

Contrairement à Cantat qui bénéficie d’une attention médiatique renouvelée, les femmes victimes de féminicides comme Marie Trintignant ne seront pas célébrées à Mythos.  L’amnésie sociétale concernant les violences sexistes, les hommes qui les commettent et leurs victimes minimise l’importance d’un sujet dont il est urgent de s’emparer. L’heure est aux choix moraux et politiques.

Nous regrettons non seulement le choix des programmateur.rice.s, mais également l’absence de réaction d’une mairie qui démontre pourtant son implication dans la lutte pour les droits des femmes depuis plusieurs années.

Rassemblement prévu lundi 16 avril place Saint-Melaine à 20h.