Militer

Les inégalités et les violences que les femmes subissent t’indignent, et tu veux que ça change ? Tu veux être utile dans la lutte pour l’égalité et apprendre davantage sur le féminisme ? Alors REJOINS-NOUS ! Ensemble, nous sommes plus fort.e.s ! Si tu as quelques heures à consacrer régulièrement ou ponctuellement, nous avons besoin de toi, et chacune à sa place dans notre collectif !

Mais en quoi ça consiste exactement de militer à Osez le Féminisme ?

MILITER : CONSTRUIRE ENSEMBLE un SAVOIR FEMINISTE !

Osez le Féminisme ! fonctionne avec des groupes thématiques. Certains groupes sont très actifs car des campagnes sont en préparation. D’autres groupes sont en veille active : ils réagissent à l’actualité ou se mobilisent à des dates clefs.

En 2018, le groupe « Santé des femmes » prépare une grande campagne qui sortira cet automne. Le groupe « Libération des sexualités » s’adressera aux adolescentes lors d’une campagne en fin d’année. Et  le groupe « Lesbiefem » a lancé en juin 2018 une campagne pour réclamer la #PMApourtoutes, et continuera à se mobiliser.

Un autre groupe très actif est le groupe « journal / webzine ». Le journal d’Osez le Féminisme ! paraît 4 fois par an, et il est diffusé à tous.tes nos adhérent.es. Le webzine rassemble les articles du journal ainsi que tout article proposé par nos militant.e.s. Si vous aimez écrire, ce groupe est fait pour vous ! D’autres exemples de groupes : « violences sexistes et sexuelles », « sexisme dans l’enseignement supérieur », « matrimoine », « violences économiques »….

Reunionlocal

MILITER : PLACE A l’ACTION !

La mission d’Osez le Féminisme ! c’est de féminister la société et pour cela convaincre. Cela passe par toutes sortes d’actions militantes pour se faire entendre et changer les choses.  Tu as envie de bouger ? Rejoins nous pour manifester et investir la rue !

Tu as toujours adoré inventer des slogans ou des chants, confectionner des pancartes et descendre dans la rue, alors viens ! Manifester, se rassembler, c’est essentiel dans la lutte collective pour engranger des victoires féministes ! Diffuser des tracts, coller des affiches, peindre des pochoirs : c’est toujours une expérience incroyable et terriblement efficace pour convaincre IRL. Voici quelques exemples parmi tant d’autres qui permettent de féminister la société : manifester pour réveiller les consciences, et aussi pour interpeller les pouvoirs publics afin qu’ils agissent concrètement.

Et puis aussi deux moments forts à ne pas manquer : le 8 mars (journée internationale de lutte pour les droits des femmes) et le 25 novembre (journée internationale de lutte contre les violences masculines)

Tu n’as jamais milité et tu te demandes ce que tu peux y apporter ?

Pas de souci ! Nous pensons que toutes les femmes ont, par leur expérience, toutes, quelque-chose à apporter à OLF qui se nourrit par l’échange et l’action collective. Une valeur clef du féminisme est la sororité (le féminin de fraternité). C’est la sororité qui permet la construction du collectif.

Pratiquement parlant, toutes sortes de compétences sont aussi utiles à l’action militante, alors n’hésites pas à mentionner les cordes que tu as à ton arc : Exemples : Maquettage (INDESIGN pour aider au journal….), Création de visuels (CANVA), Création ou édition de sites internet (WORDPRESS), Photo (Prise de vues d’évènements, PHOTOSHOP…), Vidéo (Prise de vue et montage vidéo…). Mais aussi si tu aimes écrire, si tu as une sensibilité artistique pour peindre, composer des chansons, ou lancer une fanfare féministe pour la prochaine manifestation. Bref, les possibilités sont infinies.  N ‘hésites aussi à proposer tes propres idées !

Enfin ta bonne volonté et ton énergie féministe sont des raisons suffisantes pour que tu trouves ta place parmi nous

Tu es intéressée ?

Consultes ci-dessous la liste de tous les groupes et n’hésites pas à t’inscrire en remplissant le formulaire, ce qui nous permettra de prendre contact avec toi. Tu seras ensuite intégré à la mailing-list des groupes et tu seras ainsi informé.e de tout ce qui s’y passe.

GROUPES THEMATIQUES

Santé des femmes

Suite à l’émergence d’un fort désir de mener un travail de réflexion sur la santé des femmes, nous avons lancé en janvier 2018 un groupe de travail pour réfléchir à ce que serait une santé féministe. Le groupe de travail construit une campagne sur les enjeux de santé des filles et des femmes d’un point de vue global : formation des professionnel.le.s, non prise en compte des spécificités des filles et des femmes, y compris des spécificités acquises comme le sont les psychotraumatismes liés aux violences masculines, invisibilisation des femmes dans la recherche médicale, lutte contre les agresseurs parmi les professionnels de santé…

LesBieFem

Depuis sa création, Osez le Féminisme ! s’est emparée de la question des droits des lesbiennes et des bies. Ces dernières sont bien souvent victimes d’une double discrimination sexiste et homophobe, dans l’espace public, la famille, au travail… quand elles ne sont pas tout simplement invisibilisées. Face à ces constats, le groupe LesBieFem a été créé ! Ses objectifs : visibiliser les lesbiennes et les bies, à travers des campagnes spécifiques (#LesBieFamily par exemple) ou bien de manière transversale, au sein de l’ensemble des campagnes d’Osez le Féminisme !. Le groupe se mobilise en 2018 pour l’adoption d’une loi PMA pour toutes, et exiger de MACRON de respecter son engagement de campagne.

Libération des sexualités

Cette campagne s’adresse aux jeunes filles de 9 à 14 ans, âge où l’on s’interroge sur sa sexualité et où toutes les contraintes sexistes s’intensifient. La sexualité est non seulement personnelle mais aussi politique car elle est le reflet de la domination masculine structurelle dans laquelle elles grandissent.
C’est pour cet âge charnière que nous désirons développer une éducation sexuelle féministe, démarche inexistante en France. Cette campagne vise à féminister les jeunes filles, leur apprendre à repérer les contraintes patriarcales qui pèsent sur leurs vies en général. Cette campagne est donc bien une éducation à l’égalité et à la libération des sexualités des filles et des femmes car, au vu du grand vide féministe en la matière, bien des femmes adultes y apprendront aussi énormément.

Sexisme dans l’Éducation, l’Enseignement Supérieur et la Recherche

L’Enseignement Supérieur est un lieu où le sexisme exprime sa violence et reproduit les schémas patriarcaux, plutôt que d’être un lieu d’émancipation et de transmissions des savoirs. Les thématiques abordées par ce groupe sont transversales : lutte contre les violences, contre les stéréotypes, inégalités professionnelles, matrimoine… Le groupe ESR a un objectif clair : mener prochainement une grande campagne dans l’Enseignement Supérieur, et faire du 6 décembre une journée de commémoration dans l’ensemble des établissements (féminicide de Polytechnique à Montréal).

Violences masculines contre les femmes et lutte contre l’impunité des agresseurs

De nombreuses campagnes ont été lancées par OLF depuis sa création, contre les violences faites aux femmes (contre le viol, reconnaissance du féminicide, abolition de la prostitution, contre le harcèlement dans les transports, cyber viol en cours). Suite à la dernière en date, sortie à l’occasion du 25 novembre 2016, nous avons pérénisé en 2017 et 2018, comme un fil rouge en continu, le mot d’ordre de la campagne #StopAgresseurs, pour dénoncer encore et toujours les violences masculines : mobilisation contre POLANSKI (pédocriminalité) ou CANTAT (féminicide), décryptage de la loi contre les violences sexistes et sexuelles, explication de la stratégie de l’agresseur dans le sillage de #METOO et #Balancetonporc, défense de la loi abolitionniste concernant la prostitution…

Marre du Rose

Cette campagne contre les jouets sexistes a été menée pour la première fois en décembre 2015, en partenariat avec les Chiennes de Garde. Nous l’avons déclinée à nouveau en décembre 2016, relancée en 2017, et nous avons malheureusement de quoi en faire une réédition cette année encore ! Le groupe de campagne devient donc semi permanent pour continuer de dénoncer l’éducation sexiste et la construction des stéréotypes dès le plus jeune âge.

Violences Économiques

Le groupe violences économiques travaille sur la précarité et les inégalités qui pèsent sur les femmes, générées notamment par le système capitaliste et néo-libéral qui permet à la domination masculine de se propager et de se renforcer. Le contexte actuel, avec le tournant libéral assumé par le gouvernement, n’améliore clairement pas la situation des droits des femmes. Le groupe violences éco se mobilise donc régulièrement en interpellant les pouvoirs publics (campagnes sur l’égalité professionnelle, les retraites, #8mars15h40….).

GROUPES EDITORIAL & COMMUNICATION

Journal 


Le pôle Journal s’occupe de la rédaction, de la mise en page, de l’impression et de l’envoi à nos militant.e.s du journal (par courrier ou par mail). Il paraît tous les 3 mois. En 2018, il paraîtra en mars / juin / septembre / décembre. Il est un outil important de la communication d’OLF avec ses adhérent.e.s.

Webzine (www.feministoclic.olf.site)

Très en lien avec le pôle journal, il s’agit de coordonner l’utilisation et la diffusion de ce nouvel outil précieux. En effet, il permet à la fois de retrouver tous les articles des journaux déjà publiés et de rédiger des articles exclusifs et plus en phase avec l’actualité puisqu’il n’y a pas le délai de publication. Tout un.e chacun.e peut proposer des articles à publier sur le webzine : actualité, critique de film, de livre… cette outil est celui des militant.e.s.

Communication


Pour convaincre, il faut communiquer ! Créer des visuels pour les réseaux sociaux, aider à la maquette du journal, faire des photos, filmer ou monter de la vidéo, ou même aider à la refonte graphique de l’association. Nos besoins sont nombreux et nos envies aussi.