La revue de presse d’octobre 2019 à janvier 2020 d’Osez le Féminisme !

Récapitulatif de nos prises de positions dans les médias

FEMINICIDES

Ces six derniers mois ont été marqués par l’omniprésence des féminicides dans les médias. Le chef de l’État et son gouvernement a été interpellé à chacun des 149 féminicides de l’année 2019. Osez le féminisme ! mène des actions sur ce sujet depuis ses débuts notamment avec la campagne “Reconnaissons le féminicide” de 2015. Nous nous sommes donc mobilisé·e.s dans toute la France pour protester contre les violences conjugales et les féminicides.

Sur ce sujet, vous pouviez nous retrouver ici et ici !

#WAGONSANSCOUILLON

Lancée en septembre 2019, l’opération #WAGONSANSCOUILLON a permis de faire le bilan des violences subies par les femmes dans les transports en commun. Les résultats ont été publiés dès le mois d’octobre.
« 97% des femmes ont déjà subi un outrage sexiste et 85% le subissent plus d’une fois par an. 55% ont déjà subi une exhibition sexuelle (masturbation en public…) et 79% une insulte sexiste. 60% des femmes ont déjà été victimes d’agression sexuelle (“mains aux fesses”, “frotteur”) et 26% des femmes le sont plus d’une fois par an »Les résultats de l’enquête sont disponibles !

Pour voir notre intervention chez BFM Paris, c’est ici !

MARCHE DU 23 NOVEMBRE

Le 23 novembre les militant·es d’Osez le féminisme ! ont marché partout en France pour l’élimination des violences masculines contre les femmes.

Le journal Le Monde a publié notre tribune ici !

GRENELLE DES VIOLENCES CONJUGALES

Nous exprimions notre mécontentement concernant le manque de propositions concrètes et de budgets proposés par le gouvernement à l’issue du grenelle des violences conjugales se clôturant le 25 novembre.
Un article complet est à retrouver ici !

REFORME DES RETRAITES

La réforme des retraites, profondément discriminante pour les femmes nous a fait réagir. Céline Piques, porte-parole de l’association s’est notamment exprimée sur la suppression pour les mères des huit trimestres de cotisation par enfant.

Sur ce sujet, vous pouviez nous retrouver ici et ici !

MARRE DU ROSE

Comme chaque année, le mois de décembre et les fêtes de Noël ont été l’occasion pour Osez le féminisme ! de questionner les stéréotypes de genre et le sexisme des jouets pour enfants. La campagne « Marre du rose » a mobilisé les militant·e·s partout en France

Voir notre dossier complet.
Sur ce sujet, vous pouviez nous retrouver ici et ici !

Retrouver l’intégralité de nos passages médias