Pornocriminalité : PornHub, “Jacquie et Michel”, Dorcel, la fin de l’impunité

Alors qu’aux Etats-Unis et au Canada, PornHub, l’un des géants du système pornocriminel est ébranlé, suite à la publication d’un article fouillé du New-York Times, nous demandons que des mesures soient prises en France, où les deux plus grandes plateformes de contenus pornocriminels “Jacquie et Michel” et “Dorcel” sont visées, directement ou indirectement par des enquêtes judiciaires.

Une enquête sur PornHub parue dans le New-York Times le 4 décembre dernier révèle ce que nous dénonçons depuis longtemps : le site diffuse des vidéos de viols, de viols pédocriminels, de torture de femmes inconscientes, étouffées avec des sacs plastique… Comme nous l’avons expliqué dans notre campagne contre la pornographie sur les réseaux sociaux, les contenus pornographiques sont misogynes et le plus souvent racistes, lesbophobes, pédocriminels et incestueux.

Suite à cette parution, Pornhub est visée par plusieurs mesures : 

  • Visa et Mastercard ont interdit tout paiement sur Pornhub avec leurs cartes de crédit ;
  • Un texte de loi bipartisan a été présenté au Sénat américain le 9 décembre, pour permettre aux victimes du système pornocriminel de poursuivre les sites hébergeant les vidéos ;
  • Et au Canada, où siège la société MindGeek, propriétaire de la plateforme PornHub, des député.e.s et sénateur.rice.s, de façon transpartisane, ont adressé une lettre au Premier ministre en novembre pour lui demander d’agir.

La plateforme PornHub a été contrainte de réagir en annonçant la mise en place d’un système de vérification des utilisateurs qui postent des vidéos. La plateforme comptait plus de 13 millions de vidéos dimanche soir, on en recensait plus que 4,7 millions lundi. C’est une première victoire pour les victimes dont les vidéos de viols ont été retirées.

Une manière d’inquiéter les géants du système pornocriminel est de s’attaquer à leurs porte-monnaies. Car ne nous y trompons pas : l’objectif de la plateforme est bien de pouvoir continuer à générer du profit, peu importe la souffrance des milliers de femmes et d’enfants victimes du système pornocriminel. La réaction immédiate de Pornhub et sa volonté affichée de s’auto-réguler est une tentative de faire illusion auprès de Visa et MasterCard, et d’échapper à leurs responsabilités pénales et criminelles. C’est une réponse politique et judiciaire qui est nécessaire. 

En France, suite au signalement qu’avait opéré Osez le Féminisme ! avec le Mouvement du Nid et Les Effrontées, le Parquet de Paris a ouvert une enquête pour viols et proxénétisme aggravé à l’encontre de la société Jacquie et Michel. Plus récemment, quatre pornocriminels, dont au moins deux sont impliqués auprès des sociétés “Jacquie et Michel” et Dorcel, ont été mis en examen pour « viol, proxénétisme aggravé et traite d’être humain aggravé ». Ces enquêtes sont, pour la France, le signal d’une prise de conscience des activités criminelles de l’industrie pornographique.

Il est temps de protéger les victimes et de mettre fin à l’impunité des pornocrates !


– Nous appelons les sociétés Visa et MasterCard à cesser les paiements sur les sites français Jacquie et Michel et Dorcel.

– Nous appelons le Gouvernement à saisir le Haut Conseil à l’Egalité pour réaliser un rapport sur le système pornocriminel et à ouvrir une commission d’enquête.

– Nous appelons le CSA à retirer le droit de diffuser aux chaînes Dorcel et Jacquie et Michel.