Osez le Féminisme ! est très impliquée dans la valorisation du matrimoine, la visibilisation des femmes qui ont fait et font l’Histoire. Nous croyons que le combat féministe passe aussi par la reconnaissance de toutes les femmes qui ont oeuvré pour une société plus juste et plus égalitaire, elles qui ont été de tout temps mises de côtés et silenciées.

Nous saluons donc l’entrée de Simone Veil au Panthéon ce dimanche 1er juillet. A 16 ans déportée à Auschwitz, elle y perd ses parents et son frère. Survivante, héroïne, elle devient une femme illustre, en étant tour à tour magistrate, ministre, première femme présidente du Parlement européen, académicienne. Elle est surtout connue pour avoir porté et défendu, avec une force et un courage incroyables la loi de 1975, qui nous a permis à nous toutes, filles et femmes, de pouvoir désormais avorter en sécurité.

Grâce au combat incessant des féministes et à ce jour du 26 novembre 1974 où Simone Veil affronte les député.e.s (481 hommes et 9 femmes) majoritairement hostiles à l’avortement, le calvaire des 300 000 femmes qui avortaient clandestinement chaque année cesse enfin. Ainsi les “faiseuses d’anges” utiliseront désormais les cintres exclusivement pour suspendre les vêtements, et les aiguilles à tricoter pour…tricoter. Les femmes françaises ne risquent plus leur vie, leur santé, la prison pour avoir disposé de leur propre corps. Le MLAC (Mouvement pour la Liberté d’Avortement et la Contraception) qui a aidé des milliers de femmes, est dissout car son objectif atteint. Le manifeste des 343 femmes ayant dit publiquement qu’elles avaient avorté a porté ses fruits. Ce sont toutes les femmes qui peuvent enfin librement choisir de poursuivre ou non une grossesse.

Femme puissante, à une époque où elle était la seule femme ministre dans une société très conservatrice, Simone Veil a été attaquée, menacée, insultée. En plus d’être une femme politique, elle a défendu une loi qui clivait le pays, faisant éructer les pires masculinistes. La reconnaissance d’un tel courage ne pouvait que l’amener au Panthéon.

Elle devient ainsi la cinquième femme à être panthéonisée parmi… 72 hommes. Les “grandes femmes” manqueraient-elles à ce point dans ce pays…? Ou serait-ce impossible d’imaginer que les femmes aient tout autant leur place que les hommes dans un monument qui consacre le courage et le travail des plus illustres personnages ?

Osez le Féminisme ! est mobilisée depuis 2013 au seindu Collectif femmes Panthéon pour que les prochains “grands hommes” soient des femmes. Ne reconnaître que les hommes revient à enfermer les femmes : il s’agit aussi de permettre à toutes de se projeter dans des rôles politiques, scientifiques et historiques.

L’entrée de Simone Veil au Panthéon doit être le début d’une série d’entrées de femmes, parce qu’une égalité “aux petits pieds” ne nous suffit pas.
Un jour, enfin, la reconnaissance sera assurée aux femmes comme aux hommes, y compris sur la façade du Panthéon.