Mercredi 5 juillet 2017, dix personnes, principalement des militant.e.s des droits humains ont été arrêtées en Turquie. Parmi elles, 2 militantes féministes, Ilknur Üstün et Nalan Erkem, membres turques du Lobby européen des femmes dont fait partie Osez le féminisme !. Alertées par la Coalition des Femmes – Turquie, nous choisissons ici de traduire leur texte d’alerte en signe de solidarité !

MISE A JOUR 18/07/2017 – Le tribunal a acté la libération de 4 des défenseur.se.s des droits, dont Nalan Erkem et Ilknur Üstün, sous conditions. Elles et ils ont interdiction de quitter le pays et une visite obligatoire au poste de police 3 fois par semaine. Les autres militant.e.s ont été renvoyé en procès.

Il est inacceptable que deux des figures de proue du mouvement féministe soient détenues alors même que les attaques contre les droits des femmes sont plus virulentes que jamais, nous mettant ainsi en danger. Cette détention représente à nos yeux une attaque supplémentaire contre le mouvement des femmes, contre toutes les femmes du pays. Le combat pour les droits des femmes ne peut pas être séparé des combats pour les droits humains.

Nos deux collègues se sont engagées pour l’élimination des violences contre les femmes, pour l’accès des femmes à la justice et leur participation à la vie politique. Nous analysons leur détention comme une réponse, une riposte, à toutes ces années de travail sans relâche pour les droits des femmes.

Leur détention ne minera pas notre détermination à lutter pour les droits des femmes, il y a encore beaucoup à faire pour atteindre l’égalité en Turquie.

La route est longue mais nous continuerons à nous engager pour les droits des femmes.

Nous apportons notre soutien et exprimons toute notre solidarité à nos collègues et suivons leur situation de près.

Coalition des Femmes – Turquie
Kadın Koalisyonu
www.kadinkoalisyonu.org