Les Chiennes de garde et Osez le féminisme ! félicitent le CSA et en particulier Sylvie Pierre-Brossolette, membre du CSA et présidente des groupes de travail Service Public et Pluralisme, pour la sanction prise enfin à l’encontre de l’émission Touche pas à mon Poste (TPMP) animée par Cyril Hanouna et diffusée sur la chaîne C8.

Après plus de 40 000 plaintes déposées auprès du CSA pour plusieurs « blagues » sexistes ou homophobes, toujours humiliantes, la sanction, après plusieurs avertissements, concerne particulièrement deux séquences : la caméra cachée impliquant Matthieu Delormeau, et la main sur le sexe de Cyril Hanouna de la chroniqueuse Capucine Anav, contre son gré. Le CSA a pris en compte la gravité des comportements de l’animateur et de leur impact sur la représentation des femmes et des homosexuel.le.s dans le cadre d’une émission très suivie par le public.

Les Chiennes de garde et Osez le Féminisme ! avaient protesté auprès du CSA en 2016 contre le sexisme de cette émission et restent particulièrement vigilantes en ce qui concerne les violences faites aux femmes dans l’espace public et luttent contre le sexisme ordinaire qui fait le terreau des violences et des inégalités.

Les deux associations encouragent le CSA à poursuivre sa mission de service public en continuant à sanctionner et à demander des comptes aux chaines de télévision et aux stations de radio afin de mettre un terme à ces comportements répétés qui diffusent une image dégradante des femmes et participent de la culture du viol. La culture du viol est un concept qui établit des lliens entre le viol et d’autres violences sexuelles et la culture de la société dans laquelle ces faits ont lieu, et dans laquelle prévalent des attitudes et des pratiques tendant à tolérer, excuser le viol et les autres violences sexuelles. Touche Pas A Mon Poste et Cyril Hanouna ont bien trop souvent participé à cette culture de la violence sexiste.

Contacts presse :

Chiennes de garde : contact@chiennesdegarde.com

Osez le Féminisme ! : contact@osezlefeminisme.fr

Communiqué presse : 09/06/2017