Le 2 juin 2018, Osez le Féminisme ! organisait son assemblée générale annuelle. A cette occasion, le bilan 2017-2018 de l’association a été présenté aux adhérent.e.s. De nombreuses actions ont été menées conduisant à ce bilan dont nous sommes fièr.e.s : nous sommes resté.e.s mobilisé.e.s sur les campagnes #StopAgresseurs (Roman Polanski et la pédocriminalité, Bertrand Cantat et les féminicides, numéro spécial du journal, exposition “ceci n’est pas un fait divers”), Sang Tabou (collecte de protections périodiques pour les femmes sans-abri et/ou migrantes), Marre du Rose (tractage et chants devant les grands magasins de jouets et au Marché de Noël), ou encore Matrimoine (mobilisation pour le maintien de la Bibliothèque Marguerite Durand). Qu’il s’agisse d’actions de pédagogie, d’interpellation, au sein de collectifs nationaux ou internationaux, tous les moyens ont été mis en oeuvre pour augmenter le niveau de féminisme dans la société.

Un nouveau conseil d’administration national, composé de 46 membres venant de toute la France a été élu.

Quatre porte-paroles ont également été élues pour représenter l’association :

N’hésitez pas à les contacter (contact@osezlefeminisme.fr) pour toute sollicitation (presse, intervention, etc.)

Le texte d’orientation de l’association a fixé les objectifs suivants pour 2018-2019 :

  • Créer une opposition féministe solide et unie
  • Lutter contre l’anti-féminisme
  • Mettre Osez le Féminisme ! au service des femmes et de leurs droits
  • Rester mobilisé.e.s sur des sujets prioritaires dans l’année à venir

Ces objectifs s’articulent autour de cinq grandes thématiques :

  • La lutte contre les agresseurs
  • La construction d’une santé féministe : quels soins voulons-nous pour les filles et les femmes ?
  • Pour des sexualités libérées des violences masculines et des injonctions patriarcales
  • L’ouverture de la PMA à toutes les femmes : enfin ?
  • La solidarité avec les femmes migrantes

En tant qu’association généraliste, Osez le Féminisme ! restera vigilante et portera ses revendications sur tous les sujets, avec la réactivité et l’exigence qui font sa force depuis bientôt 10 ans.