Osez le féminisme ! propose, en partenariat avec Powerfoule, plateforme d’interpellation citoyenne, de se mobiliser pour l’IVG.

En effet, ce jeudi 1er décembre, nos député.e.s seront amené.e.s à examiner dans l’hémicycle une proposition de loi visant à élargir le délit d’entrave à l’IVG aux sites internet anti-choix. Le délit d’entrave existe dans la loi française depuis 1993. Il sanctionne toute action visant à empêcher ou tenter d’empêcher une IVG, dans les centres le pratiquant. Cette loi était une réponse aux commandos anti-IVG qui sévissaient alors. 23 ans plus tard, c’est sur internet que les anti-IVG sévissent. Ce sont tous les sites qui, sous couvert de dispenser des informations et de répondre aux interrogations des femmes désirant avorter, diffusent des messages mensongers au sujet de l’avortement, exerçant de fait une pression psychologique sur ces femmes. L’un de ces sites explique ainsi, en se basant sur une pseudo étude scientifique, qu’une femme qui avorte aura plus de probabilité de se suicider par la suite qu’une femme qui n’avorte pas. Il est ainsi plus que temps d’agir contre ces sites internet, en créant un délit d’entrave numérique.

Vous pouvez nous aider dans cette action, en incitant les député.e.s à voter ce texte de loi jeudi prochain. Nous vous invitons donc à signer la pétition, et à interpeller directement votre député.e. Agissons ensemble pour renforcer encore plus le droit d’avorter !