#PMAPourtutes (5)

Signez notre pétition !

La synthèse des États Généraux de la Bioéthique a été publiée mardi 5 juin 2018. Ce rapport synthétise les débats publics organisés par le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) de janvier à avril 2018 lors de conférences régionales et de contributions sur internet. Cette consultation est destinée à orienter le gouvernement dans la rédaction d’un nouveau projet de loi de bioéthique, à l’automne.

Fortement impliquée dans la lutte contre les discriminations subies par les lesbiennes face à l’accès à la Procréation Médicalement Assistée (PMA), Osez le féminisme ! avait demandé à être auditionnée dans une contribution adressée aux Etats généraux de la bioéthique en mars 2018. Cette demande est restée sans réponse, alors même que de nombreuses organisations anti-PMA ont été auditionnées.

Quelques jours avant la parution de la synthèse, un dîner portant sur le thème « procréation et génomique » a été organisée au Palais de l’Elysée à l’initiative du Président de la République. Il a notamment rassemblé des membres des cultes catholique, protestant et juif, un délégué d’une alliance connue pour être lesbophobe et anti-avortement… et deux femmes (sur les 17 noms connus), pourtant premières concernées par l’accès à la PMA.

Osez le féminisme ! s’inquiète des conséquences de la sur-représentation des militants anti-PMA et lesbophobes lors de cette consultation citoyenne. En effet, selon le président du CCNE, « les opinions exprimées ne font pas ressortir de consensus sur la PMA », conséquence logique de la mobilisation des anti-PMA. Pour autant, comme il l’indique, cette consultation ne peut être considérée comme le reflet du sentiment général des Français·e·s. De fait, selon un sondage IFOP, 60% des français·e·s se déclarent favorables à l’ouverture de la PMA aux femmes en couple homosexuel, tout comme aux femmes seules. Nous n’oublions pas d’ailleurs qu’Emmanuel Macron avait fait de la PMA un engagement de campagne.

Osez le féminisme ! rappelle que trois instances appelées à se prononcer sur des questions éthiques et médicales ont déjà rendu des avis favorables sur l’extension de la PMA à toutes les femmes : le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes et le Défenseur des Droits en 2015, le CCNE en 2017.

Une loi ouvrant l’accès à la PMA à toutes les femmes se fait attendre depuis maintenant trop longtemps, et ce, au détriment des réalités dans lesquelles se retrouvent de plus en plus de familles en France. En effet, des centaines de femmes sont contraintes de se rendre clandestinement dans d’autres pays d’Europe pour pratiquer une PMA, puis de faire face à des conditions juridiques de filiation délicates. L’accès à la PMA permettra aussi de réduire le recours à des pratiques dangereuses pour elles et leurs enfants : rapports sexuels non désirés avec un homme, achat de sperme en dehors des circuits légaux, insémination artisanale, le tout sans accompagnement ni suivi médical et psychologique.

Parce qu’il est temps de mettre fin à cette discrimination contre les couples de femmes et femmes seules, Osez le féminisme ! exige donc une action rapide du gouvernement et invite à signer notre pétition : “Stoppons les discriminations : PMA pour toutes les femmes !” !

13510812_10154340858639510_224568553602317707_n