Marre qu’on vous offre des roses, des réductions ou une dispense de tâches ménagères pour « votre » journée ? Le 8 mars est une journée internationale pour rappeler les enjeux liés aux droits des femmes et mettre en avant les combats féministes, Stop aux arnaques sexistes !

Suite à l’appel à participation lancé le 22 février, vous avez été nombreuses à nous envoyer des visuels des événements organisés dans vos villes. Merci pour votre participation !
Voici donc les 7 nominés pour le Concours de « la plus grosse arnaque sexiste pour le 8 mars 2016 ».
Le grand gagnant sera dévoilé lundi 7 mars à 14h00, à vos votes : http://goo.gl/forms/gXlC1LeBrk

1.Mairie du 7ème arrondissement de Paris – proposé par Agathe

Une journée pour les droits des femmes avec Cristina Cordula, un atelier beauté, une vente de bijoux.

Mention spéciale pour le dessin : femme filiforme, stylée, juchée sur talons aiguilles, la femme active qui court oui, mais sans oublier son enfant !

1- Mairie du 7

2. 1er Salon de la femme, organisé par l’association Fac 16 les 12 et 13 mars, Angoulême

Au programme, des exposants mode et beauté avec en prime un concours de repassage.

www.salon-femmes.com

2. Angoulème - salon de la femme

3. Teva – les conférences du pénis – proposé par Astrid via Stop masculinisme

« Avec audace mais aussi sincérité, 5 hommes se confient face caméra pour se raconter sans fard »

Alors que les féministes s’organisent pour rendre visible leurs luttes le 8 mars, Teva fait fort cette année en diffusant pour l’occasion le documentaire « les confidences du pénis ».

C’est vrai qu’avec 18% de femmes expertes sur les plateaux télé, on entend vraiment trop peu les hommes, d’où sûrement la nécessité de réserver une soirée supplémentaire au « pénis », à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes. 

3- Conférences du pénis

 

4. Caen, Stade Malherbe – élection Miss Malherbe- proposé par Alexandra et Osez le féminisme 14

http://www.smcaen.fr/2015-2016/depeche/infos-club/devenez-la-premiere-miss-stade-malherbe-de-lhistoire-du-club

Avec 3% de joueuses licenciées, le foot est aujourd’hui la fédération sportive la moins féminisée de France. Les plans de féminisation étant obligatoire depuis 2013, une Commission Fédérale de Féminisation travaille aujourd’hui à « valoriser la place des femmes dans le football et ce, dans les domaines du jeu, de l’arbitrage, de la formation et des dirigeantes. »
Dommage, il semblerait que ces objectifs aient quelque peu échappé au Stade Malherbe qui a préféré revenir aux grands classiques sexistes et mettre en avant la femme-objet !

4- Stade malherbe

5. Commune de La Grand Croix – stands et exposition autour de la Femme – proposé par Coraline

Au programme : esthéticienne, yoga, initiation au numérique et contes.
http://www.lagrandcroix.fr/Journee-internationale-des-femmes.html

5 - Grand croix - contes

6. Marseille, Festi’femmes – Jean-Marie Bigard en guest star – proposé par OLF 13 – Osez le Féminisme 13

Pour le 8 mars, Festi’Femmes met au centre de son édition 2016… Jean-Marie Bigard. Il fallait oser.
Mettre en lumière, et au centre de l’affiche promotionnelle, un humoriste qui a fait des blagues sexistes sa marque de fabrique et qui insulte constamment les femmes dans ses skecths nous semble consternant. Au-delà de la responsabilité de Mme Zayan, directrice de ce festival, qui assume ce choix déplorable, la ville de Marseille et par conséquent son maire, Jean-Claude Gaudin, partenaire principal de ce festival, est également responsable. La Ville de Marseille est d’ailleurs une récidiviste en la matière puisqu’elle avait organisé pour le 8 mars dernier, un spectacle Cabaret avec des danseuses dénudées intitulé « Plaisirs ».

6- Bigard Festi'femmes

7. La Halle, -30% sur la collection FEMME – proposé par Emmy

Serait-ce parce que les femmes gagnent en moyenne 27% de moins que les femmes, qu’elles ont le droit à 30% de réduction le 8 mars ?

7- La Halle - réductions collection femme