La revue de presse de février-mars 2020 d’Osez le Féminisme !

Récapitulatif de nos prises de positions dans les médias

ROMAN POLANSKI AUX CESAR 2020

En cette fin de janvier, c’est sur les multiples nominations aux César 2020 de Roman Polanski, pourtant accusé de viols sur mineure et en fuite, qui a suscité, à nouveau, les réactions d’Osez le féminisme ! Nous avons tenu a rappelé qu’il n’était pas question de morale mais de justice. Céline Piques, porte-parole d’OLF, s’est indignée de ne pas constater de changement de la part du cinéma Français après les révélations de #metoo et d’Adèle Haenel.

Sur ce sujet, vous pouviez nous retrouver ici et ici ! Pour voir notre passage sur LCI, c’est par là !

Entourées de plusieurs associations féministes, nous avons également appelé dans une tribune publiée par le Parisien le 11 février, à ne pas voter pour le film du réalisateur Roman Polanski, accusé de viols et de pédocriminalité. Plus de 600 personnes étaient présentes.

Lorsque l’Académie des César avait annoncé sa démission, nous avions gagné une bataille. Malgré cet élan d’espoir, l’Académie des Césars a décidé de donner le prix de la meilleure réalisation à ce violeur pédocriminel. Une décision en accord avec l’impunité des violences faites aux femmes.

Le Monde On a parlé de nos actions dans Le Monde, dans Europe 1, The Guardian, BBC News, les médias suisses, belges, etc.

FEMINICIDES

Dans le cadre du Grenelle des violences conjugales, la députée LRM Fiona Lazaar a présenté mardi 18 février à la délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale un rapport portant sur l’inscription du terme de “féminicide” dans le code pénal. Osez le Féminisme ! lutte depuis 2014 pour la reconnaissance de ce mot (campagne “Reconnaissons le féminicide !“).

Nous sommes passées dans les médias 20 MinutesLe Monde et Le Figaro.

VIOLENCES ECONOMIQUES

L’Assemblée Nationale estime que les violences économiques ne sont pas des violences conjugales. Osez le Féminisme! et plusieurs associations appellent les autorités françaises à intégrer au plus vite ces violences dans les dispositifs législatifs visant à protéger les victimes de violences conjugales. Lire notre Communiqué de Presse ici

MUNICIPALES 2020

A l’arrivée du 1er tour des élections municipales (15 mars 2020), Osez le Féminisme ! a exigé dans ce Communiqué de Presse des politiques publiques égalitaires, ainsi que des villes pensées avec et pour les femmes, des mairies sans sexisme et sans agresseurs.

Vous pouvez nous retrouver ici.

LES FRANGINES

Les Frangines, c’est un projet tout frais, tout pratique et ludique. C’est d’abord un outil, un site web, pour découvrir TOUT sur la sexualité des femmes. Un site féministe, bienveillant, interactif, nécessaire pour toutes les jeunes filles et hautement conseillé pour les femmes. On déconstruit les mythes, on apprend ludiquement.

Sur ce sujet, vous pouvez nous retrouver ici, ici ou encore ici !

8 MARS

Lors de la journée internationale des droits des femmes, des militantes abolitionnistes dont des survivantes de la prostitution ont été agressées violemment à Toulouse, Marseille, Paris, Bruxelles, Berlin et dans d’autres pays hispanophones. Nous dénonçons la violation de l’espace de manifestation sororitaire dans ce Communiqué de presse.

Vous pouvez écouter Céline Piques en parler à la radio de France Info ici.

Sur le thème du 8 mars 2020, nous sommes aussi passées sur Europe 1, dans une vidéo Brut, sur le blog MediaPart, le journal La Provence, etc.

LES FEMMES EN TEMPS DE CRISE SANITAIRE

Durant ces temps de confinements dans le pays et dans le reste du monde, les femmes se sont trouvées les premières à subir les conséquences des failles d’un système profondément capitaliste, patriarcal et raciste.

Violences Conjugales : Les femmes et filles victimes de violences conjugales ou pédocriminelles sont enfermées 24h/24 avec leur agresseur. Les cas de violences ont augmenté de 30% durant cette période. Nous demandons des moyens du gouvernement (CP) pour accompagner ces victimes, et à tout.e.s nos lecteur.trice.s .de rester vigilant.e.s auprès de ses voisines, et à contacter le 17 en cas de problème.

On en parlait entre autres sur France Bleu et La Croix.

IVG : En France, les délais d’avortement ne s’allongent pas et l’avortement devient difficile voir impossible. Nous voulons des mesures d’urgence. Vous pouvez signer la pétition que l’on partage dans notre Communiqué de Presse.

On en a parlé dans l’émission TV Le Monde en Face avec France TV,