Une nouvelle équipe pour 2021-2022 !

Le 6 juin 2021, l’Assemblée Générale d’Osez le Féminisme se tenait sur Zoom (Covid oblige), avec l’habituelle présentation du bilan annuel dont nous sommes très fières ! Cette année a été marquée par de très nombreuses actualités, actions et temps forts, que vous pouvez retrouvez dans notre rapport d’activité 2020-2021.

Cette année a été marquée par différents grands moments pour l’association. Parmi eux, nous pouvons notamment citer :

  • La sortie du livre Naissances Lesbiennes, témoignages de 16 lesbiennes féministes, illustré magnifiquement par les proches des autrices.
  • La création du compte Instagram Les Frangines, le projet du groupe Libération des sexualités et l’écriture par le groupe d’un guide pour une sexualité féministe à l’attention des adolescentes. À paraitre cette année !
  • De nouvelles campagnes importantes, comme celle sur la pornocriminalité crée par le groupe Abolition, celle du groupe Femmes Victimes de Racisme, pour mettre en lumière les féministes anti-racistes et toutes les actions du Collectif #JusticepourJulie.

Tout au long de l’année, nous sommes restées mobilisées sur des combats nous tenant particulièrement à coeur : la révocation de Georges Tron, enfin reconnu coupable de viol et condamné à la prison après 10 ans d’instruction, comme maire de Draveil, la requalification des viols que 20 pompiers ont fait subir à Julie, pour l’instant considérés comme de simples atteintes sexuelles, la lutte pour le renforcement du droit à l’IVG (l’amendement demandant notamment le rallongement du délai ayant fait l’objet cette année une obstruction parlementaire scandaleuse), la panthéonisation de Gisèle Halimi, qui mérite qu’un femmage a la hauteur de sa contribution aux droits des femmes lui soit rendu…

Nous avons applaudi la légalisation de l’IVG en Argentine après tant d’années de lutte, la victoire du 3919 qui a finalement été retiré du marché public et remis à la FNSF, le renvoi de Polanski de l’Académie des César, la condamnation d’Harvey Weinstein à 23 ans de prison, l’intégration médiatique, politique et linguistique du mot “féminicide”, le début du procès du système pornocriminel avec l’arrestation de pornocriminels notoires en France et le retrait de 10 millions de vidéos violentes de Pornhub, l’entrée de l’endométriose dans les programmes de médecine, le rallongement du congé paternité…

Mais il reste encore tant à faire pour obtenir l’égalité femmes-hommes en France et ailleurs ! Le Covid a d’ailleurs aggravé la situation des filles et des femmes partout dans le monde. Nous avons manifesté à de nombreuses reprises cette année, notamment à l’occasion du 8 mars avec une grève féministe, pour que soit reconnu le travail des femmes durant cette pandémie mondiale, notre contribution majeure à la sortie de la crise, notre présence largement majoritaire dans les métiers de front (infirmières, travailleuses sociales, caissières…) qui sont sous-rémunérés, la triple charge que nous avons dû cumuler (mentale, émotionnelle, professionnelle), l’aggravation des inégalités dans la répartition des tâches à la maison avec la classe à la maison pour les enfants, etc.

Un nouveau conseil d’administration national, composé de 55 membres venant de toute la France a été élu. Retrouvez la liste ici !

Osez le Féminisme ! est représentée publiquement par 5 porte-paroles, élues par le Conseil d’Administration le 6 juin 2021 :

  • Alyssa Ahrabare
  • Fabienne El-Khoury
  • Widad Hamri
  • Ursula Le Menn
  • Daniela Levy

Il est possible de nous contacter (contact@osezlefeminisme.fr) pour toute sollicitation (presse, intervention, etc.) 

Le nouveau Conseil d’Administration a fixé, dans le Texte d’Orientation 2021-2022 les objectifs thématiques suivants :  :

  • Sororité avec toutes les filles et les femmes, contre l’imbrication des systèmes d’oppression, notamment le racisme et le sexisme
  • Libération des sexualités des femmes (campagne Les Frangines
  • Lutter pour l’abolition des systèmes prostitueur et pornocriminel
  • Lutter contre la lesbophobie et pour la visibilité des lesbiennes
  • La recherche d’un nouvel horizon politique féministe pour 2022

À ces objectifs thématiques, s’ajoute l’objectif structurel de renforcer le réseau d’Osez le Féminisme ! sur tout le territoire. 

En tant qu’association généraliste, Osez le Féminisme ! restera vigilante en 2021-2022 et portera ses revendications sur tous les sujets qui concernent les filles et les femmes, avec la réactivité et l’exigence qui font sa force depuis maintenant 10 ans !