Actualités

[CP] STOP aux stéréotypes sexistes véhiculés par les jouets

En cette période de fêtes de fin d’année, Osez le féminisme ! et les Chiennes de Garde s’associent une troisième fois pour une grande campagne nationale contre les stéréotypes sexistes véhiculés par l’univers des jouets pour enfants (retrouvez notre campagne lancée en 2015). Libérons l’imaginaire des enfants, sortons les jouets des carcans dans lesquels ils sont présentés.  Les

[Lire la suite]

Revue de presse d’Osez le Féminisme !, octobre 2017

Retrouvez la revue de presse sur Storify, ici.  Osez le féminisme ! et de nombreuses autres associations ont continué leur lutte contre les violences masculines (harcèlement comme agressions sexuelles), les dénonçant sans relâche sur les réseaux sociaux mais aussi dans la rue avec le mouvement « Me too dans la vraie vie ». Ces initiatives ont permis de libérer la parolede nombreuses femmes

[Lire la suite]

#MeToo ne s’arrête pas là : mobilisation massive le 25 novembre !

Ce 25 novembre, la Journée internationale pour l’élimination des violences contre les femmes aura une tonalité particulière, en raison de l’actualité dans laquelle elle s’inscrit. Depuis près de 2 mois et le début de l’affaire Weinstein, le flot de libération de la parole des femmes victimes de violences masculines ne se tarit pas. Les plaintes

[Lire la suite]

RDV les 18 et 19 novembre pour le FéministCamp de l’automne !

Deux fois par an, les militant.e.s d’Osez le féminisme ! se retrouvent pour un week-end de discussion et de partage autour de valeurs communes et d’un projet de société commun. Le prochain aura lien les 18 et 19 novembre, vous y serez ? Les inscriptions sont ouvertes ! Un point sur les info pratiques :

[Lire la suite]

Revue de presse d’Osez le Féminisme !, septembre 2017

Osez le féminisme ! et de nombreuses autres associations ont continué leur lutte contre la loi travail, dénonçant sans relâche la menace qu’elle représente pour l’égalité femmes-hommes. Les projets du gouvernement fragiliseront indéniablement les femmes sur un marché du travail qui leur est déjà défavorable et nuiront à l’égalité professionnelle. Le nombre de victimes de violences masculines ne diminue

[Lire la suite]